En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Mois Flat Semaine Jour

Sam. 1 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Dim. 2 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Lun. 3 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Mar. 4 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Mer. 5 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Jeu. 6 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Ven. 7 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Sam. 8 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Dim. 9 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Lun. 10 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Mar. 11 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Mer. 12 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Jeu. 13 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Ven. 14 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Sam. 15 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Festival du voyage à vélo, par Cyclotranseurope -ANNULE-

Sam. 15 Jan, 2022 10:00 - Dim. 16 Jan, 2022 19:00

CycloTransEurope vous invite au 36e Festival international du voyage à vélo aura lieu samedi 15 et dimanche 16 janvier 2022 à Vincennes.

Au programme en accès libre de nombreuses animations, débats, conférences, tables rondes, ateliers, rencontres cyclo-pays, forum des enfants, atelier vélo et exposition photo. Programme_festival_2022.pdf (cyclo-camping.international)

Réserver vos places pour les projections (liste des films). 

Tarif des projections : 1 séance : 5,50 € - tarif réduit 4,50 € pour adhérents CCI, demandeurs d’emploi, moins de 25 ans, membres des associations : FFCT, MDB, AF3V, CyclotransEurope, Vélorution, Vincennes à Vélo. Gratuit pour les moins de 12 ans. 


Dim. 16 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Festival du voyage à vélo, par Cyclotranseurope -ANNULE-

Sam. 15 Jan, 2022 10:00 - Dim. 16 Jan, 2022 19:00

CycloTransEurope vous invite au 36e Festival international du voyage à vélo aura lieu samedi 15 et dimanche 16 janvier 2022 à Vincennes.

Au programme en accès libre de nombreuses animations, débats, conférences, tables rondes, ateliers, rencontres cyclo-pays, forum des enfants, atelier vélo et exposition photo. Programme_festival_2022.pdf (cyclo-camping.international)

Réserver vos places pour les projections (liste des films). 

Tarif des projections : 1 séance : 5,50 € - tarif réduit 4,50 € pour adhérents CCI, demandeurs d’emploi, moins de 25 ans, membres des associations : FFCT, MDB, AF3V, CyclotransEurope, Vélorution, Vincennes à Vélo. Gratuit pour les moins de 12 ans. 


Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Lun. 17 Jan, 2022

Exposition PhotoClimat, par L'Académie du Climat

Mar. 14 Déc, 2021 10:00 - Lun. 17 Jan, 2022 18:00

Jusqu’au lundi 10 janvier [Gratuit]

Après une première édition de PhotoClimat, biennale sociale et environnementale de photographie de Paris, (18 septembre au 17 octobre) avec plus d’une trentaine de photographes internationaux engagés ainsi que les acteurs majeurs de l’engagement écologique en France pour sensibiliser à l’urgence climatique, PhotoClimat investit l’Académie du Climat pour poursuivre son action. Au sein d’une scénographie théâtrale composée d’une kyrielle de tissus, l’exposition donne à voir les photographies de Nicolas Henry, Floriane de Lassée, Aïda Muluneh ainsi que de l’agence VU’.

Les photographies présentées de Floriane de Lassée sont issues de la série HOW MUCH CAN YOU CARRY et associées à l’ONG Human Rights Watch.
De l’Afrique de l’Est jusqu’au fond de l’Indonésie, ce sont des silhouettes en bord de route qui restent les mêmes : des marcheurs qui semblent porter toute leur vie sur la tête, montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, etc. Ce travail est un hommage à ces porteurs de vie ; ceux dont la vie est lourde et où la légèreté d’un rire rend l’existence vivable.

Les photographies présentées d’Aïda Muluneh sont issues de la série Water Life et associées à l’ONG Water Aid. Dans ses images afro-futuristes, l’artiste et photographe Éthiopienne porte un regard sur la crise environnementale et ses conséquences sur les femmes, ici réalisées dans l’un des endroits les plus secs de la planète, à Dallol dans le district d’Afar en Éthiopie. Chaque œuvre est une réflexion sur l’impact de l’accès à l’eau, sur les enjeux de libération des femmes, de santé, d’assainissement et d’éducation. La hausse des inondations extrêmes et des sécheresses plus longues et plus sévères mettent en péril la vie, les moyens de subsistance et l’avenir des populations.

Afin de donner une visibilité percutante à la situation d’urgence que les dérèglements climatiques qui oblige de nombreuses populations à prendre la route pour assurer leur survie, Action contre la Faim France a fait appel à des photographes de l’Agence VU’. Cyril Zannettacci (FRANCE), Ferhat Bouda (ALGÉRIE) retracent avec habileté les difficultés rencontrées sur le terrain (les intempéries, le peu d’accès à l’eau, la sécheresse et réduction des activités agraires, l’insécurité alimentaire…). Ils partent ainsi à la rencontre d’individus, de familles et de collectivités et rendent compte au-travers de cette exposition de la réalité de leur quotidien.

Les photographies présentées de Nicolas Henry sont issues de la série « Les Cabanes de nos grands-parents » et de la série : « Les aventures de Supershaktiman » conte philosophique oriental avec  superman Hindou et  une belle musulmane Shamina qui combattent un ennemi commun le « shopping Monster » qui condamne la planète à une catastrophe écologique. Telle Roméo et Juliette, cette fable propose une histoire où la tolérance outrepasse les clivages religieux tout en apportant une réflexion sur la spiritualité et la liberté.
Quant au Kitihawa’s Chandelier il reprend l’histoire de l’esclavage, et l’arrivée des Africains sur le continent Américain. Un travail de recherche a été mené pour identifier les héros noirs de la résistance à l’esclavage, les souffrances engendrées, et ce que l’exemple Africain a apporté à l’humanité. Solidarités historiques de la communauté native et des Africans American  mettent en lumière l’importance et le devoir dont nous devons faire preuve pour la reconnaissance de l’histoire d’autrui.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – en salle Friche (RDC)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à leur newsletter !

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Mar. 18 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Webinar sur le bruit, par Bruitparif

Mar. 18 Jan, 2022 9:30 - 12:00

Bruitparif organise un webinar d'information à destination des collectivités et des organismes membres. 

Objectif : Approfondir ses connaissances sur le bruit, ses impacts et les moyens de préventions.

Programme et inscription : Webinar du 18 janvier 2022 matin - Bruit en Île-de-France, enjeux et solutions (bruitparif.fr)

Inscription gratuite mais obligatoire avant le 14 ajnvier !

Mer. 19 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Jeu. 20 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Appel à rassemblement pour dénoncer le Plan de prévention du bruit de l'aéroport de Roissy, par ADVOCNAR

Jeu. 20 Jan, 2022 11:00 - 12:30

Appel à rassemblement pour dénoncer le Plan de prévention du bruit de l'aéroport de Roissy

 

Les associations mobilisées contre l'augmentation du trafic à Roissy (du réseau ADVOCNAR) appellent à un rassemblement devant la préfecture de Cergy le 20 janvier de 11h à 12h30. Venez nous soutenir ! 

Le 20 janvier, c'est la date de lancement de la consultation publique sur le Plan de prévention du bruit de l'aéroport de Roissy. Ce plan est une mascarade car il ne propose aucune mesure efficace de prévention du bruit et maintient un objectif de forte croissance du trafic (jusqu'à 680 000 mouvements par an). La consultation publique, qui devait se tenir en février, a été avancée sans en tenir informé les associations. C'est un passage en force !

Nous organisons donc une délégation d'associations pour demander à rencontrer le préfet du Val d'Oise, responsable de ce calendrier et de la non prise en compte de l'avis des associations. Une lettre sera envoyée à ce dernier en amont pour le prévenir de notre demande de rdv et de notre présence ce jour-là devant la préfecture.

Nous dénoncerons :
⚡️ l'absence de mesures pour la réduction du bruit (et donc de protection de la santé) dans le PPBE
⚡️ la croissance du trafic qu'il prévoit, synonyme d'une augmentation de l'impact sur la santé et sur le climat

Objectifs :
➡️ Rassembler une délégation d'entre 30 et 50 personnes pour représenter les associations (chacune avec ses t-shirt, drapeaux...)
➡️ Obtenir des relais dans les médias
➡️ Obtenir un rendez-vous du préfet le jour J ou dans les jours qui suivent
➡️ Appeler les citoyens et les associations à participer à la consultation

En espérant que certains d'entre vous pourrons être présents ! 

Giant Free Troc Party, par L'Académie du Climat

Jeu. 20 Jan, 2022 13:00 - 15:45

Jeudi 20 janvier à partir de 13h [Gratuit – sur inscription]

Donnez et/ou récupérez des objets gratuitement et sans aucune limite, une solution économique et écologique !

La GIANT Free Troc Party mixte « On échange tout » est de retour en partenariat avec l’Académie du Climat pour un moment d’échange et de convivialité.
Pendant 45 minutes, les participants pourront déambuler afin de dénicher des pépites.

 ???C’est l’occasion de faire un grand tri, désencombrez-vous, amenez vos affaires à la Free Troc Party organisée par le site Paris Friendly, faites le bonheur d’un troqueur et donnez une seconde vie aux vêtements, décos et objets encore en bon état que vous n’utilisez plus. En échange, vous trouverez votre bonheur parmi les articles apportés gratuitement par d’autres participants.?

Choisissez l’un des 3 créneaux, arrivez bien à l’heure avec tous les objets que vous souhaitez troquer, déposez-les sur les tables et c’est parti pour la Free Troc Party !
Vous repartez avec de nouveaux objets apportés par d’autres troqueurs sans aucune limite (vêtements, jeux, livres, déco et objets en tout genre).

??En parallèle de la Free Troc Party, une double collecte de vieux pulls (maille serrée, col rond en taille M minimum) et vêtements usagés (mais propres) sera organisée. La collecte servira à l’opération Froc Tout Chaud pour fabriquer des leggings bien chauds pour les plus démunis lors d’ateliers de couture les mercredis à l’Académie.


Comment participer à la Free Troc Party ?

1°/ Remplissez le formulaire d’inscription (pour la session de votre choix, une seule session par personne) :
https://www.paris-friendly.fr/…/bons_plans_paris_free…
2°/ Vous recevrez un email de confirmation car seulement 150 places seront disponibles par session.
3°/ Rendez-vous à la Free Troc Party, le jeudi 20 janvier à 13h, 14h ou 15h. (1 seule session acceptée par participant !)?

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e. Salle des Fêtes – 2e étage.

PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE 

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Séminaire annuel du RARE -REPORTE-

Jeu. 20 Jan, 2022 14:30 - 16:30

Découvrez le travail du Réseau des Agences Régionales de l'Energie et de l'Environnement, lors de sa porte ouverte virtuelle, grâce à plusieurs ateliers techniques d'1h sur des thématiques variées (biodiversité, énergie-climat, déchats, ...). Inscriptions aux ateliers techniques du séminaire du RARE 2022 (google.com)

En raison de la crise sanitaire le séminaire du RARE et ses portes ouvertes, prévus à l'origine le jeudi 20 janvier 2022, ont été reporté au 6 avril 2022.

Dans l'optique de vous offrir un véritable moment d'échange et de convivialité, nous avons décidé de conserver le format en présentiel de notre séminaire, c'est pourquoi l'ensemble de notre événement est décalé au printemps 2022.

Le programme de la journée reste pour le moment inchangé, nous vous informerons des possibles changements à venir.

rare.png

Ven. 21 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Webinar "chantiers à faibles nuisances", par Bruitparif

Ven. 21 Jan, 2022 11:00 - 12:15

La société Com'in et Bureau Veritas, organisent en partenariat avec Bruitparif, un webinar de présentation de leur offre d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la conduite de chantiers à faibles nuisances : monitoring environnemental intelligent, information et communication riverains, relations avec les entrprises, ...

Save the Date 21 janvier Webinar Com'in - Bruitparif - Bureau Veritas

Sam. 22 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Atelier Fresque du Climat Kids, par L'Académie du Climat

Sam. 22 Jan, 2022 14:00 - 17:00

Samedi 22 janvier [Gratuit – sur inscription]

Pour agir face au changement climatique, il faut d’abord le comprendre. La Fresque du Climat est un jeu collectif et participatif qui permet d’en apprendre beaucoup en très peu de temps sur les causes et conséquences du dérèglement climatique.

Savez-vous ce qu’est le permafrost, le forçage radiatif ou encore l’effet de serre ? Grâce à la Fresque du Climat, vous serez incollable sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique ! Cartes en main, et avec l’aide de votre équipe, venez créer et décorer la fresque des éléments qui causent l’augmentation du CO2 et les catastrophes écologiques. Ensemble, vous pourrez ensuite trouver des solutions et partager un moment convivial d’échanges et de discussions.

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – à la pépinière (2e étage)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Atelier d’initiation Up-Cycling / Couture, par l'Académie du Climat

Sam. 22 Jan, 2022 14:00 - 17:30

Samedi 22 janvier à 14h et 16h [Ateliers gratuits – sur inscription]

Viens découvrir l’art du Up-Cycling et de la couture !

A partir des vêtements, sacs, chutes de tissus, tissus de réemploi et tissus de déstockage, viens apprendre à réparer tes vêtements !
Parents, inscrivez votre enfant pendant que vous profitez d’une conférence ou que vous partagez vos bonnes pratiques au sein du groupe de parole autour de la transition écologique.

Samedi 2 ateliers : de 14h à 17h30 et de 16h à 17h30

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – espace Manufacture (2e étage)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Atelier d'initiation Vélo, par L'Académie du Climat

Sam. 22 Jan, 2022 14:00 - 17:30

Samedi 22 janvier [Gratuit – sur inscription]

Venez apprendre à réparer un vélo à partir d’un modèle de démonstration !

Ateliers de démonstration et d’expérimentation de plusieurs gestes techniques de réparation de vélo : rustinage, réglage des freins, changement de la chambre à air…
Un certain nombre d’outils sont à votre disposition si vous souhaitez également faire quelques réparations sur votre vélo !

Samedi, 2 ateliers dans la journée : de 14h à 15h30 et de 16h à 17h30


Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – Espace Bricolage (Rdc)

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Inventons nos vies bas-carbone Kids, par L'Académie du Climat

Sam. 22 Jan, 2022 15:00 - 17:00

Samedi 22 janvier [Atelier gratuit – sur inscription]

Venez imaginer en famille de nouveaux modes de vie et découvrir les multiples façons de réduire votre empreinte carbone !

On entend souvent parler d’empreinte carbone mais qu’est-ce que ça signifie vraiment ? Et mon empreinte carbone à moi, c’est quoi ? Inventons nos vies bas carbone est un jeu collaboratif et participatif qui permet de comprendre la notion d’empreinte carbone et de s’interroger sur sa propre consommation carbone. Cartes et feutres en main, venez vous mesurer à l’empreinte moyenne du mode de vie des français ! Serez-vous au-dessus ou en-dessous des douze tonnes… ?

Où ? à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer Paris 4e – Salle 2.20 (2e étage)

Cet atelier se tient dans le cadre de la programmation de la Semaine de l’éducation 2022 à l’Académie du Climat

Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Dim. 23 Jan, 2022

Semaine du Son de l'Unesco

Dim. 16 Jan, 2022 9:00 - Dim. 23 Jan, 2022 17:30

Cette semaine du Son, organisée par l'UNESCO, permet d'explorer le son sous toutes ses dimensions autour de 5 grands thèmes : la santé auditive, l'acoustique et l'environnement sonore, les techniques d'enregistrement et de reproduction du son, la relation entre l'image et le son, l'expression musicale. 

1çe édition parrainée par le grand ténor, Roberto Alagna. 

Programme et inscription : Le programme à Paris - La Semaine du Son de l'UNESCO

Du son et du bruit (9 à 25 ans), par L'Académie du Climat

Dim. 23 Jan, 2022 14:00 - 16:30

Participe à des ateliers ludiques sur le climat avec TUMO Paris 4. Plusieurs expériences sont proposées pour les jeunes de 9 à 25 ans : jouer les acousticiens en mesurant le son, participer à « action ou vérité climat » ou tourner une interview et repars avec un souvenir de ton passage !

Du son et du bruit :

Tel un acousticien, mesure le volume sonore de différentes sources audio, identifie leur nature et leur origine pour les analyser, les recréer et proposer des solutions pour réguler la pollution sonore !

Jeudi 23 décembre / 14h – 16h30. Durée 2h30 et pas de matériel requis hormis ton téléphone portable ! – Salle TUMO Paris 4 – (2e étage)

Organisé par L'Académie du Climat. Pour connaitre la programmation de l’Académie du Climat : inscrivez-vous à notre newsletter !

Mar. 25 Jan, 2022

Assises nationales de la qualité de l'environnement sonore, par Bruitparif

Mar. 25 Jan, 2022 8:00 - Mer. 26 Jan, 2022 17:30

Bruitparif est partenaire officiel des Assises nationales de la qualité de l'environnement sonore qui se dérouleront les 25 et 26 janvier prochains sur le Centre International de Conférences Sorbonne Universités -Campus Pierre et Marie Curie (Jussieu) à Paris. 

Bruitparif y animera un atelier sur la mobilité apaisée en ville et organisera également un atelier Pro sur le thème "Localiser le bruit pour agir !". 

Retrouvez tout le programme. 

Mer. 26 Jan, 2022

Assises nationales de la qualité de l'environnement sonore, par Bruitparif

Mar. 25 Jan, 2022 8:00 - Mer. 26 Jan, 2022 17:30

Bruitparif est partenaire officiel des Assises nationales de la qualité de l'environnement sonore qui se dérouleront les 25 et 26 janvier prochains sur le Centre International de Conférences Sorbonne Universités -Campus Pierre et Marie Curie (Jussieu) à Paris. 

Bruitparif y animera un atelier sur la mobilité apaisée en ville et organisera également un atelier Pro sur le thème "Localiser le bruit pour agir !". 

Retrouvez tout le programme. 

Ven. 28 Jan, 2022

Colloque sur "le pâturage des couverts végétaux et des cultures d'hiver", par Agrof'Île

Ven. 28 Jan, 2022 9:00 - 17:00

Les partenaires du projet POSCIF (Pâturage ovin en système céréalier en Ile-de-France), en partenariat avec la Bergerie Nationale pour cet évènement, vous invitent au colloque de restitution des résultats acquis pendant les 3 années du projet, sur le thème du pâturage des couverts végétaux et des cultures d'hiver.

Au programme : essais agronomiques, suivis de troupeaux, évaluations multicritères, modélisations du carbone et de l'azote, scénarios et prospective sur l'élevage ovin demain en Île-de-France. Des céréaliers et des éleveurs participant au programme en Île-de-France et dans le nord du Loiret témoigneront de leurs expériences. 

 

Rendez-vous le vendredi 28 janvier 2022, de 9h à 17h à la Bergerie Nationale de Rambouillet.

Téléchargez le programme de la journée.

Inscription sur la plateforme HelloAsso d'Agrof'île

Participation aux frais 25€, repas inclus.

 

Avec le soutien de l'ADEME, des groupes d'action locaux LEADER Sud77 et du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français, et du Réseau Mixte Technologique SPICEE. 

nformations auprès de Valentin Verret - valentin@agrofile.fr

Sam. 29 Jan, 2022

SOS Crapauds, par Le Collectif SOS Crapauds

Sam. 29 Jan, 2022 9:30 - 10:30

Cette année encore SOS CRAPAUDS reprend de l'activité. Eh oui les crapauds reprennent leurs activités sociales et amoureuses :

L'installation du crapaudrome est maintenue cette année. C'est une opération lourde qui ne doit son succès grandissant chaque année que par la présence des 70 et quelques bénévoles qui s'affairent toute la journée du samedi pour installer piquets, filets, seaux. Les tranchées cette année encore seront prises en charge par le CD91.

Il ne nous "restera" donc que les filets à planter, les seaux à préparer pour leurs futurs locataires temporaires. Et bien sûr, les vider chaque matin de ces locataires, en les ayant comptés pour nos bilans annuels ! 

Cette année, Covid oblige, nous travaillerons par petit groupes d'une dizaine de personnes pour respecter les conditions de distanciation. 

Pour ceux qui souhaiteront le repas du midi, il faudra s'inscire avant le 17 janvier 2022, sachant que l’organisation des repas ne se fera pas comme les autres années, où nous sommes toujours très serrés dans la salle. Sans doute par groupes, de 12 à 14 heures. 

 

Le matériel (gants, pioches, bêches, filets, piquets) sera fourni principalement par le CD91 service des ENS. 

 

Nous lançons donc notre appel pour l'installation du dispositif de protection des crapauds pour le mois de janvier 2022.

Voici quelques points clés sur la journée d'installation du dispositif de protection des transhumances des crapauds du samedi 29 janvier :

La date : samedi 29 janvier 2022

Le lieu de rendez-vous : mairie de Ormoy-la-rivière, parking prés de l'église et rues alentours.

L'heure de rendez-vous : 9h30

Le matériel : votre gilet jaune, orange ou bleu... - impératif même si le Conseil départemental assure notre protection - pioches, bêches, tout outillage pour gratter la terre et vider les seaux de l'an dernier. N'oubliez pas de marquer votre matériel, c'est plus facile de le récupérer ensuite et évite bien des allers et retours. Les gants sont fournis par le Conseil Départemental.

L'ambiance : chaleureuse et conviviale, chacun apporte sa bonne humeur. Ce sera l'occasion de renouer et d'échanger après cette période un peu... morose !

 

Inscrivez-vous, pour rejoindre Le Collectif SOS Crapauds

nom, prénom et coordonnées à l'adresse mail suivante sos.crapauds@gmail.com

 

Lun. 31 Jan, 2022

Rencontre Ecojardin 2022, par ARB et Plante & Cité

Lun. 31 Jan, 2022 9:30 - 17:00

Plante & Cité et l’Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France organisent chaque année depuis 2012 la Rencontre EcoJardin, qui valorise les témoignages de labellisés.

La rencontre aura lieu cette année en distanciel le lundi 31 janvier 2022, étant donné le contexte sanitaire actuel. Cette rencontre sera l'occasion d'en savoir plus sur les actualités du label et sur les labellisés et leurs projets de gestion écologique.

Cette journée s’adresse aux professionnels intéressés par la gestion écologique des espaces verts grâce à la démarche EcoJardin (collectivités territoriales, entreprises du paysage, paysagistes-concepteurs, bailleurs, établissements de formation, entreprises privées…).

Programme : 2022_01_31_programmeJT_VF.pdf (arb-idf.fr)

Inscription : | d’événements BlueJeans Inscription des participantsApp

Appel à manifestation d'intérêt pour animer les bords de Seine à Sèvres | Dépôt de dossier jusqu'au 31 janvier 2022

Lun. 31 Jan, 2022 11:00 - 12:00

Le département des Hauts-de Seine lance un Appel à Manifestation d’Intérêt pour valoriser une parcelle située sur la commune de Sèvres, pour une durée de quatre ans. Cet AMI porte sur l’animation temporaire dont l’enjeu est d’ouvrir le lieu au public grâce à des animations variées autour de l’environnement, de la nature et de la biodiversité et créer des aménagements, pour faire vivre le lieu et lui offrir une nouvelle  attractivité.
En savoir plus.

https://vivacites-idf.us9.list-manage.com/track/click?u=889f76e7df4851ea4a819b304&id=b0b2aa9bf8&e=9d0ca81bbc