En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

LE DÉBAT ENVIRONNEMENTAL DES CANDIDAT·E·S AUX RÉGIONALES

Récit

______

FNE Ile-de-France a souhaité, aujourd’hui plus que jamais, peser dans le débat des élections régionales 2021 : la Région est l’un des échelons les plus déterminants pour insuffler des politiques publiques répondant aux défis climatiques et écologiques, et l’Ile-de-France est la région la plus urbaine et pourvue d’activités impactant l’environnement. C’est en particulier au regard du contexte climatique, de l’érosion galopante de la biodiversité, de l’artificialisation incontrôlée des sols et d’un renouveau de l’intérêt des électeurs pour les questions environnementales, que nous avons souhaité contribuer à placer l’écologie au centre du débat de ces élections régionales et départementales.  

FNE Ile-de-France a publié au mois d’avril 2021 un Livre Blanc, résumant les constats et propositions de l’ensemble de la fédération (plus de 400 associations franciliennes) pour une région résiliente : Le Livre Blanc : Lire en pdf  / Lire en e-book

Un débat, organisé le 10 juin dernier sous forme d’un webinaire animé par Pierre Gilbert (journaliste à Le vent se lève), a permis de réunir chacun des candidats et candidates aux élections régionales afin d’obtenir leur témoignage et leurs engagements sur les attentes les plus fortes que nous avons exprimées dans notre livre blanc. 

Etaient présents : Julien Bayou (L’écologie évidemment !) ; Jean-Philippe Dugoin-Clément (Ile-de-France Rassemblée) ; Juliette Espargilière (Envie d’Ile-de-France) ; Audrey Pulvar (Ile-de-France en commun) ; Jill-Maud Royer (Pouvoir vivre en Ile-de-France).

Le débat s’est organisé autour des thèmes clés qui marquent les enjeux urgents de la région en matière environnementale : 1) Aménagement du territoire et lutte contre l’artificialisation des sols, 2) les mobilités franciliennes, 3) la santé et la lutte contre les pollutions, 4) l’énergie et la question climatique, et enfin 5) la thématique des déchets et de l’économie circulaire.

L’intégralité du débat a été enregistré, puis séparé en 6 vidéos thématiques consultables au lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UCZ4EdpXMa20S0XPqf-07A5Q/videos

Sur la question de l’aménagement, les candidats et candidates ont tous mis l’accent sur le besoin de faire du prochain SDRIF un document plus ambitieux, qui permettrait de vraiment atteindre le zéro artificialisation nette et le zéro émission nette ; sa révision sera ainsi un outil indispensable pour essayer de faire entrer toutes les bonnes intentions et les objectifs affichés par les candidat.e.s. FNE Ile-de-France insiste cependant pour faire de cette révision un exercice de co-construction avec les citoyens, les associations, les collectivités. 

Sur le transport, Mme Pulvar a porté avec vigueur la mesure de la gratuité, rejointe en ce sens par Jill Maud Royer. Tous convergent vers la nécessité d’une tarification plus juste, ainsi que celle de développer l’intermodalité et d’investir dans la qualité des transports collectifs.

Sur la santé, et plus particulièrement la pollution de l’air, les candidats ont souligné l’interdépendance entre plusieurs aspects de l’environnement et de la santé. Julien Bayou a souhaité accélérer la sortie de l’usage des pesticides dans l’agriculture, quand Jill Maud Royer a indiqué le besoin d’arrêter l’incinération des déchets. Audrey Pulvar a insisté sur le besoin de réduire la place de la voiture, et Jean-Philippe Dugoin-Clément sur la transition énergétique des logements. Juliette Espargilière a proposé de conditionner les aides régionales au respect de l’environnement, notamment sur cette question.

Le débat a été l’occasion de demander des prises de position claires aux candidat.e.s sur un certain nombre de sujets chers à notre fédération. 

La première question posée, celle relative à la gare de Gonesse, a trouvé des réponses partagées : si Julien Bayou et Jill Maud Royer se prononcent clairement contre, Jean-Philippe Dugoin-Clément et Juliette Espargilière penchent du côté du pour, avec l’argument de l’emploi dans le Val d’Oise – le modérateur, Pierre Gilbert, ayant pourtant pris soin de rappeler la position de FNE Ile-de-France selon laquelle les emplois annoncés ne profiteraient pas aux vald’oisiens. Audrey Pulvar a choisi de ne pas se prononcer clairement sur cette question. 

Capture d’écran 2021-06-15 à 16.16.56.png

Sur le projet de transformation de la Gare d’Austerlitz, avec bureaux et centre commercial sur un espace actuellement non-bâti, une presque unanimité s’est dessinée ; seul Jean-Philippe Dugoin-Clément a semblé allant dans le sens d’un Pour, les autres appelant à la redéfinition du projet.

Capture d’écran 2021-06-15 à 16.17.17.png

La question du plafonnement du trafic aérien, puis de sa réduction progressive, à presque fait l’unanimité, seule Juliette Espargilière (LREM) ne s’étant pas prononcée clairement sur cette question.

Capture d’écran 2021-06-15 à 16.16.26.png

La seule question ayant recueilli l’unanimité est celle de la préservation de la zone humide de La Bassée et donc, l’opposition aux projets de casiers-pilote et du canal à grand gabarit de VNF. 

Capture d’écran 2021-06-15 à 16.15.42.png

A l’issue de ce débat, on remarque de nombreuses convergences entre les différentes listes, et un apparent consensus sur la nécessité de mettre tout en œuvre pour lutter contre l’urgence climatique et l’extinction de la biodiversité. Or, si une large convergence apparaît entre les différents partis en présence, on s’inquiète que les actes ne soient pas pris et les décisions se perdent dans les sables. 

Le débat s’est conclu sur l’expression de la volonté, pour chaque candidat, de faire de la Région Ile-de-France un lieu d’espoir pour la jeunesse. FNE Ile-de-France reste volontaire pour co-construire, avec les partenaires institutionnels, pour que demain, on soit tous, les jeunes et les moins jeunes, dans un monde meilleur et plus proche du vivant.

Retrouvez nos notations des programmes des candidat·e·s sur notre compte twitter : https://twitter.com/FneIDF

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter