En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

RETOUR SUR LE RASSEMBLEMENT POUR LES TERRES DE GONESSES

Communiqué 

 ______

 

20210522 République StopValbeton compC’est en mars 2011 dans un préfabriqué à côté de la gare du RER D de Goussainville que des associations du Val d’Oise et de Seine Saint Denis se sont regroupées dans le CPTG en réaction à l’annonce du projet EuropaCity.

Une bataille de longue haleine

Le Collectif Pour le Triangle de Gonesse, dont le Président est Bernard Loup, lutte pour empêcher la destruction de ces terres depuis plusieurs années. "S’opposer à 10 000 emplois et 3 milliards d’euros d’investissement privé n’allait pas de soi. Il a fallu 8 ans pour gagner :

  • D’abord l’opinion publique et médiatique : dès février 2012 le journal Le Monde titrait en première page « Reportage au sud de Roissy, où Auchan veut construire un petit Dubaï » déjà sous la plume d’Hervé Kempf. 
  • En 2016 à la fin du débat public sur EuropaCity, la bataille de l’opinion publique était gagnée. Son directeur quittait la soucoupe volante.
  • Encore trois ans pour gagner la décision politique de l’abandon d’EuropaCity soutenu par deux présidents de la République : Nicolas Sarkozy et François Hollande. Dès juillet 2017 prise de position du ministre Nicolas Hulot. Exit le lauréat de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris : Triango.CARMA est toujours là.

Bataille contre la gare : Nous n’avons pas gagné mais eux, ils sont perdus ! 

Plusieurs projets ont été perturbés par le projet de la gare. Par exemple, la cité scolaire internationale, avec son internat sous le bruit des avions jour et nuit et l’implantation d’un service de l’état en engendré la perte de tous les investisseurs privés.

Aucun projet ne justifie le chantier de la gare. Tout ceci est incohérent : on ne peut pas à longueur de discours parler de zéro artificialisation, de circuits courts et de biodiversité et soutenir une gare en plein champ. 

La bataille contre l’artificialisation des sols continue, le Triangle de Gonesse est devenu un espace emblématique. L’action juridique va se poursuivre."

Une autre alternative mise en valeur lors de la mobilisation : le projet Carma

Avec Carma, nous avons une proposition magnifique, pour construire un avenir en cohérence avec l’accord de Paris et autres engagements de la France. Un avenir qui rendrait notre pays exemplaire de courage politique et de vision d’intérêt général.

Une mobilisation réussie ! 

Parmi les personnalités qui se sont exprimées: Cedric Villani député de l’Essonne , Julien Bayou SG de EELV et candidat aux régionales et bien d’autres (LFI, PC…) et des collectifs (Gare du Nord, T4..) et des associations (CARMA, AMAP…).

Beaucoup de militants se sont mobilisés pour cette journée du 22 mai, et nous vous en remercions. 

 

 

Les prochains rendez-vous  

Samedi 29 mai gare RER Villiers le Bel et dimanche 6 juin : ZADimanche sur le Triangle.

Sources

Discours de Bernard Loup, Président du Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Muriel Martin-Dupray, Co-présidente FNE Ile-de-France et trésorière FNE Paris 

Jérôme Partos, trésorier FNE national 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter